MATHILDE JOUEN

Mathilde Jouen est Docteur en Esthétique, Sciences et Technologies des Arts. Elle sort diplômée d’un DNSEP de l’Ecole Supérieure d’Arts et Médias de Caen en 2011 puis entame par la suite un travail de recherche sous la direction du peintre François Jeune. Sa thèse de création parle des relations entre l’art contemporain et l’(a)pesanteur, notamment en sculpture et installation. Elle met en évidence une tendance esthétique de la légèreté qui vient contrer la «pesanteur du monde » qui nous entoure, autant d’un point de vue plastique que d’un point de vue existentiel. Elle théorise ainsi la dialectique de l’envol et de la chute.